Les chômeurs

Vous êtes au chômage ou en précarité, nous vous proposons quelques adresses utiles :

Si vous êtes au chômage et que vous souhaitez des renseignements divers, le site de la MIRP (protestant) peut vous apporter nombres de réponses. Le CCSC est lié à la MIRP depuis le début de son existence : http://www.missionemploipourcible.com et  http://www.parcoursverslemploi.org/

Il vous est aussi possible de rejoindre le site de la maison des chômeurs de Toulouse, avec laquelle le CCSC a une très longue histoire : http://asso.partage-faourette.pagesperso-orange.fr/

Et aussi la maison des chômeurs Avenir http://www.maisondeschomeurs.org/

Le CCSC connait le sérieux de Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC), association engagée depuis près de 30 ans dans l’accompagnement des chômeurs, et surtout des chômeurs de longue durée ; SNC est une des trop rares associations consacrées exclusivement à cette question du chômage et embauche toujours des accompagnateurs. http://www.snc.asso.fr/

Le Mouvement national des chômeurs et des précaires (MNCP) a été fondé en 1985 dans l’orbite du « syndicat des chômeurs » de Maurice Pagat. Il est un mouvement de chômeurs, qui cherche à représenter les chômeurs dans les instances où se décide leur sort et à les défendre. Le CCSC a toujours défendu la nécessité pour les chômeurs de s’organiser eux-mêmes. http://mncp.fr/Accueil/

 Le Secours Catholique est un service de l’Eglise de France qui veut couvrir toutes les pauvretés. Mais il a un secteur consacré à l’emploi. Il est difficile de ne pas le croiser tant ses bénévoles sont nombreux. http://www.secours-catholique.org/

Rendez-vous à la rubrique « Le monde associatif » pour d’autres adresses.

____________________

Pas trois, mais huit millions !

3 011 000 exactement ; c’est le chiffre de chômeurs annoncé par Pôle Emploi le 26 Septembre dernier.

Et c’est déjà faux ! Si on y rajoute les Dom-Tom, on arrive au total de 3 259 200. En outre et surtout ce chiffre de 3 millions ne concerne qu’une frange de chômeurs, ceux de la catégorie A. En réalité c’est en Septembre 2011  que la barre des 3 millions a été franchie.

Ce chiffre symbolique ne représente que la partie émergée, visible, comptabilisée, du chômage. La seule réunion des catégories A, B et C donne un total de 4 494 600 personnes; l’addition supplémentaire des catégories D et E fait passer ce total à 5 090 500 personnes, dont 2 470 000 seulement sont indemnisées.

Pôle Emploi ne communique que sur le nombre d’inscrits comptabilisés à la fin de chaque mois. Au-delà de cette règle purement statistique de calcul , se trouve ce que les économistes et les sociologues appellent pudiquement  «  le halo du chômage », périlleux et difficile à chiffrer tant manquent les données réelles.  En allant à leur recherche dans les enquêtes et les rapports d’autres organismes, on peut avancer, comme le soutient par exemple le «  forum social des saisonniers », que 8 millions de personnes au moins  sont à la recherche d’un emploi, ce qui représente 28% de la population active.

En effet aux 5 090 500 personnes inscrites à Pôle Emploi, il convient, par honnêteté  et justice, d’ajouter :

–         Les bénéficiaires du RSA non inscrits à Pôle Emploi.

Certes le tiers environ de ces allocataires a un travail, mais les revenus qu’ils en tirent ne leur permettent pas de dépasser le seuil de pauvreté.

Dans un rapport de Septembre 2012, la CAF estime que 2,09 millions de personnes perçoivent le RSA. Or Pôle Emploi de son coté ne comptabilisait en Mars 2012 que 725 576 bénéficiaires. C’est donc plus de 1,3 millions de personnes qui sortent des chiffres de Pôle Emploi et qu’il convient de rajouter.

–         Les dispensés de recherche d’emploi.

Ils sont comptabilisés dans les catégories D et E. Il s’agit pour la très grande majorité de personnes malades, ou en formation, ou bénéficiaires d’un contrat aidé., toutes dispensées de rechercher un emploi., ce qui ne signifie nullement qu’elle n’en ont pas besoin !!

Il en va de  même des seniors de plus de 56 ans qui peuvent attendre leur retraite sans être contraints de justifier d’actes positifs de recherche. Supprimé le  1° Janvier 2012, ce dispositif s’applique néanmoins aux bénéficiaires en cours , soit 111 500 personnes en Juin 2012 ;  considérées  comme inactives, elles sortent des chiffres du chômage .

–         Le temps partiel subi.

Au deuxième trimestre 2012 , le temps partiel subi , et donc non choisi, touchait 1,4 millions de personnes dont 70% de femmes . Cette population est à la recherche d’un emploi stable et à plein temps et il  n’y a aucune raison valable de les exclure.

Sans vouloir à tout prix gonfler les chiffres de la précarité, mais par un sursaut d’honnêteté,  d’autres catégories devraient figurer dans cette liste et au moins les retraités qui cherchent à compléter une pension qui se dévalorise ou les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme et ne s’inscrivant pas à  Pôle  Emploi..

Mais les grands oubliés des statistiques officielles sont les personnes radiées des listes de Pôle Emploi. Cet organisme fait état d’environ 200 000 cessations d’inscription par mois pour défaut d’actualisation, comme les rendez-vous manqués ou l’absence de justification d’une recherche active d’emploi. Le flou le plus artistique règne sur le chiffrage réel et le bien-fondé de la radiation si bien qu’il est impossible de déterminer combien de personnes radiées ont pu se ré-inscrire ou se sont découragées. Pire encore, ces derniers finissent par perdre le bénéfice de leurs indemnités, basculent alors dans les minima sociaux et sortent du marché du travail. Ils sont dès lors invisibles dans les statistiques.

Le miroir de la réalité du chômage n’est pas le simple chiffre des chômeurs de la catégorie A. Le chômage réel dépasse les 8 millions de personnes, mais aucune étude officielle sérieuse n’ose faire état de ce phénomène dramatique.

Philippe Dauger, CCSC

VLC n° 91, novembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s